L’importance de vérifier ses mises en archive régulièrement

By | mai 20, 2016

Bien que les entreprises soient de mieux en mieux informatisées, presqu’à chaque année nous rencontrons un problème chez un client au niveau de leurs mises en archive et ce, à leur grande surprise ! Heureusement, quand le problème est identifié avant un désastre, il n’y a pas de conséquence. C’est pourquoi il est important de vérifier vos mises en archive régulièrement même s’ils sont fonctionnels depuis longtemps et que « rien » n’a changé sur vos serveurs depuis la dernière vérification. En effet, une simple mise à jour du système d’exploitation, d’un anti-virus ou d’un changement de permission, ne sont que quelques exemples de facteurs possibles d’un problème lors de la tentative de récupération de données.

Aussi, avez-vous bien une copie d’une mise en archive mensuelle ? Et une annuelle ? Car si vous perdez accidentellement un vieux fichier et que vous ne vous en rendez compte que plusieurs mois plus tard, il faut être en mesure d’utiliser une vielle copie. Voici un tableau suggérant les fréquences et le temps de conservation du support utilisé :

Fréquences et périodes de conservation des supports de sauvegarde

FRÉQUENCE PÉRIODE DE CONSERVATION LIEU DE CONSERVATION
À chaque jour 7 jours hors site
À chaque semaine 5 semaines hors site
À chaque mois 18 mois hors site 18 mois hors site – casier de banque

La vérification de vos processus ne devrait pas se limiter à vérifier si les dossiers importants se trouvent sur les médiums conservés dans un endroit sécuritaire à l’extérieur de vos bureaux, mais de vérifier si vous êtes en mesure de les relire! En cas de désastre, si vous devez repartir avec un nouveau serveur, serez-vous en mesure de tout remonter et relire votre médium de mise en archive ? Les logiciels utilisés seront-ils compatibles avec le nouveau serveur ?

Nous priorisons avec nos clients de relire au minimum annuellement les bases de données extraites de leur médium de sauvegarde. En effet, ces bases de données contiennent leurs données financières et sont donc d’une importance capitale! Nous leur suggérons de nous envoyer les fichiers extraits de leur médium. Les fichiers de mise en archive des bases de données sont générés par nos scripts qui utilisent des outils de Progress pour qu’ils puissent être générés lorsque les bases de données sont ouvertes et utilisées. Nous convertissons ces fichiers en bases de données, puis nous les ouvrons normalement pour nous assurer que les données sont intègres et que la date des dernières transactions corresponde bien à la date de mise en archive. En effet, c’est bien de pouvoir relire une base de données mais il est aussi primordial que cette base ne soit pas une base d’un ancien serveur non utilisé depuis longtemps! Et oui, c’est le genre de problème que nous découvrons malheureusement à l’occasion lors de ces vérifications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *